Projet de Renaturalisation des Berges

Vaste projet de renaturalisation des berges de la rivière Châteauguay et de sensibilisation des citoyens au rôle des milieux riverains

Les Amis et Riverains de la Rivière Châteauguay (ARRC) entreprennent, en collaboration avec le Regroupement des associations pour la protection de l’Environnement des lacs et cours d’eau de l’Estrie et du haut bassin de la Saint-François (RAPPEL), un vaste projet de renaturalisation des berges sur trois terrains riverains de la rivière Châteauguay. Ce projet, dont la valeur est estimée à près de 60 000 $, sera réalisé avec l’appui de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement et la contribution, en services, des villes de Châteauguay et de Mercier.

Au total, 602 mètres de rives seront aménagées aux abords de la rivière pour un total d’environ 1 600 arbustes et plants divers qui seront plantés. En complément aux plantations, des panneaux d’interprétations seront installés et des outils de sensibilisation seront créés.

Ces activités se tiendront sur les rives des parcs Marcel Seers et Joseph Laberge à Châteauguay ainsi que sur un terrain situé face à l’usine municipale à Mercier. En plus d’avoir des effets bénéfiques sur la qualité de l’eau et sur la stabilité des berges dans ces secteurs, la revégétalisation des rives permettra d’éduquer les citoyens à l’importance et au rôle des bandes riveraines.

Les plantations de végétaux contribueront à réduire la sédimentation dans la rivière et à stabiliser ses rives à long terme. « En collaborant avec la population, nous espérons encourager les résidents à s’impliquer dans la protection de leur cours d’eau », explique Marie-Klaudia Dubé, présidente de l’ARRC. « Par les activités et les outils de sensibilisation, nous espérons communiquer l’importance de renaturaliser les rives et enseigner les façons de faire à l’ensemble de la population », ajoute-t-elle.

« Le projet de l’ARRC cible des rives identifiées comme étant des secteurs d’intervention prioritaire par le RAPPEL », explique Marie-Anne Sauvé, directrice générale de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement. « Il implique également différents acteurs de la collectivité locale : des municipalités, des citoyens et des riverains, en plus de représentants des secteurs industriel, agricole, commercial et scolaire. Ce sont d’excellents gages pour l’amélioration de l’état de la rivière Châteauguay », conclut-elle.

Les Amis et Riverains de la Rivière Châteauguay (ARRC) est un organisme environnemental sans but lucratif formé en 2007 à partir de l’action citoyenne. Notre mission est de regrouper les personnes intéressées à promouvoir l’intégrité naturelle et la biodiversité de la Rivière Châteauguay, de favoriser le renversement de tendances négatives chez certains riverains, d’inciter à adopter des pratiques respectueuses envers notre rivière, d’informer et d’éduquer le public afin d’assurer la protection et le développement durable de la Rivière Châteauguay et de son bassin. Pour ce faire, nous offrons des colloques, formations et ateliers à la population en général, nous organisons des projets environnementaux de préservation et de rétablissement des écosystèmes de la Rivière Châteauguay et de son bassin versant tel que : nettoyer et réaménager les berges et planter des végétaux. www.rivierechateauguay.org

Le Regroupement des associations pour la protection de l’Environnement des lacs et cours d’eau de l’Estrie et du haut bassin de la Saint-François (RAPPEL) est un organisme sans but lucratif se distinguant par son dynamisme et son approche pragmatique dans la réalisation de projets de protection des plans d’eau. Le RAPPEL a fait sa marque en tant que pionnier en matière de techniques de renaturalisation des rives et est aujourd’hui largement reconnu dans ce domaine. La mission du RAPPEL est de sensibiliser, éduquer et former les citoyens aux techniques de protection de nos plans d’eau dans une perspective de développement durable. www.rappel.qc.ca

La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement soutient des organismes qui oeuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s’efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux particuliers de leur milieu de vie. De 2001 à 2010, la Fondation a accordé 9,7 millions de dollars à 160 projets mis en oeuvre dans toutes les régions administratives du Québec. La valeur globale de ces projets est estimée 33 millions de dollars. Pour en savoir plus sur les différents projets auxquels elle a contribué, visitez le www.hydroquebec.com/fondation-environnement.

   
 
ARRC - Les Amis et Riverains de la Rivière Châteauguay - © 2012